Rogine DORE, artiste peintre

Rogine Doré

 » Nous participons tous de la création : nous sommes tous rois, poètes, musiciens : il n’est que de nous ouvrir comme des lotus pour découvrir ce qui est en nous « 

Henry Miller

Son parcours

D’abord passionnée par le dessin à l’encre de Chine, elle a travaillé la peinture à l’huile à l’Académie de Port-Royal à Paris, avec notamment Arlette Le More.
Des années 1990 à 2000, elle peint et expose en région parisienne, avant de s’installer en 2001 en Anjou où elle continue mon activité de peintre.
Prix Achille Fould-Stirbey de l’Académie des Beaux Arts 2014
Prix News Art Today salon Réalités Nouvelles 2015
Membre de la Fondation Taylor
Présidente du Salon 49 Regards à Trélazé de 2018 à 2020.

Son approche picturale

La démarche de Rogine Doré est essentiellement libre et spontanée dans l’acte de peindre même si elle est sous-tendue par un réel travail de composition et d’harmonie des couleurs. Elle joue avec ce recommencement qu’est à chaque fois un nouveau tableau, en prenant plaisir à aller vers l’inconnu, à accueillir l’inattendu en le mêlant à un travail de peintre. Elle se laisse surprendre par des hasards, et accueille le trait, les masses de couleurs, le jeu des gris et joue avec les transparences qui font apparaître des traces.
Ces traces, ces traits, ces fils sont la trame des histoires qu’elle raconte, des histoires du moment présent, de la glissade vers l’inconnu.
Elle n’a pas de sujet si ce n’est celui de la peinture, qui s’exprime le plus librement possible, ce moment de création pur et sincère où le temps est suspendu…
Rogine Doré est toujours sur le pas de la porte entre le dedans et le dehors, là où réside l’essentiel, là où réside l’exigence d’une vérité, là où l’on « devient ce que l’on est ».
Pour elle, rien n’est arrêté, une peinture est un instant sur un chemin que l’on prend à un moment donné, tout est possible, tout est ouvert… Entre le hasard et le construit.
Ce qui lui importe, c’est l’acte de peindre.

Le site de de Rogine Doré