NIMROD poète-philosophe

Nimrod
Enfances

 Voilà le ciel incomparable, les purs nuages, leur dérive à mi-voix,

 La fraîcheur de l’œil, la banquise céleste. L’herbe leur répond,

 L’herbe de septembre, déjà mûre, dépeignée, épis épris de tous les vents

 À l’heure des pluies qui pépient sous les arbres les bosquets les bocages les buissons 
les talus.

 Sa voix est douce. Les dieux s’en emparent. Soudain monte la mélopée des semis, 

 Long nuage de pesticides. J’ai connu d’autres enfances sur des terres grises et vertes. 

 Aujourd’hui, je décrois.

             Petit éloge de la lumière nature, 
             Edition Le Manteau & la Lyre/ Obsidiane, 2020 

Né au Tchad en 1959, Nimrod est poète, romancier et essayiste. Il a publié à ce jour plus d’une trentaine d’ouvrages dont Les jambes d’Alice, Le bal des princes, La nouvelle chose française, Rosa Parks, Non à la discrimination raciale, L’or des rivières, Babel, Babylone, etc.), qui ont été couronnés entre autres par le Prix de la Vocation, le Prix Benjamin Fondane, le Prix Édouard Glissant, le Prix Ahmadou Kourouma, le Prix Max Jacob, le Prix des Charmettes / Jean-Jacques Rousseau, le Prix Pierrette Micheloud et le Prix Guillaume Apollinaire. Ses derniers ouvrages sont Un balcon sur l’Al­gérois (roman, Actes Sud, 2013), Visite à Aimé Césaire (essai, Obsi­diane, 2013), Léon-Gontran Damas, poète jazzy (bio­graphie, À dos d’âne, 2014) et Sur les berges du Chari, district nord de la beauté (poèmes, Bruno Doucey, 2016), L’enfant n’est pas mort (roman, Bruno Doucey, 2017), J’aurais un royaume en bois flottés, anthologie per­sonnelle 1989-2016 (Poésie/Gallimard, 2017), 120 nuances d’Afrique, anthologie com­posée et présentée avec Bruno Doucey et Christian Poslaniec (Bruno Doucey, 2017) et Gens de brume, récit, Actes Sud, 2017, La traversée de Montparnasse, roman, Gallimard, 2020 et Petit éloge de la lumière nature, poèmes, Obsidiane / Le Manteau & la Lyre, 2020. À paraître : Le temps liquide, récits, Gallimard, mars 2021.

Bibliographie

Poésie

Pierre, poussière, Obsidiane, poésie, 1989

Passage à l’infini, Obsidiane, poésie, 1999

En saison, suivi de Pierre, poussière, Obsidiane, poésie, 2004.

Babel, Babylone,  Obsidiane, poème, 2010

Sur les berges du  Chari, district nord de la beauté, éditions Bruno Doucey, 2016, 

J’aurais un royaume en bois flottés, anthologie personnelle 1989-2016, préface de Bruno Doucey, Poésie/Gallimard, 2017

Petit éloge de la lumière nature, Obsidiane, poésie 2020

Récits-Romans

Les Jambes d’Alice, Actes sud, , roman, 2001

Le Départ, Actes Sud, roman, 2005.

Le Bal des princes, Actes Sud, roman, 2008

Rosa Parks, non à la discrimination raciale, Actes Sud Junior, 2008.

L’Or des rivières, Actes Sud, sept récits poétiques, 2010.

Aimé Césaire, Non à l’humiliation, Actes Sud Junior, coll. « Ceux qui ont dit non », 2012.

Un balcon sur l’Algérois, Actes Sud, 2013

Léon Gontran Damas, le poète jazzy, À dos d’âne, coll. « Des graines et des guides », parution juillet 2014

Non à l’intolérance, recueil de six nouvelles avec Murielle SZAC, Gerard DHOTEL, Bruno DOUCEY, Maria POBLETE, Elsa SOLAL, NIMROD, Actes Sud junior, 2016

L’enfant n’est pas mort, éditions Bruno Doucey, collection Sur le fil, 2017

Gens de brume, Actes Sud, 2017

La traversée de Montparnasse,  Gallimard-Continenst noirs, 2020

Essais

Tombeau de Léopold Sédar Senghor, Le temps qu’il fait, 2003, essai.

Léopold Sédar Senghor, monographie cosignée avec Armand Guibert, col. Poètes d’aujourd’hui, Editions Seghers, 2006

La Nouvelle Chose française, Actes Sud, essai, 2008.

Alain Tasso, d’un chant solitaire, Les blés d’or, 2010.

Visite à Aimé Césaire, Obsidiane, 2013.

Ouvrages à tirage limité

En majesté le manteau rouge et noir du soleil, essai, Aleph, beth, 2000.

La Traversée des jardins, poèmes, avec l’artiste Marie Falize, Aleph, beth, 2001.

Les Éléphants, poèmes, avec l’artiste Décebal, TranSignum, 2004.

Nuit étoile, livre ardoise, avec l’artiste Wanda Mihuleac, TranSignum, 2013.

Les Manguiers, poèmes, avec des estampes d’Yves Olry, Color Gang, 2014.

Les Murs, poèmes, avec les gravures d’Alain Puygrenier, Color Gang, 2016.

Petit éloge de la lumière nature, poèmes avec les peintures de Serge Bouvier, éditions d’art Henry des Abbayes, 2017